vendredi 4 novembre 2011

Trois projets de taille pour le village

L'actuelle équipe municipale de Larnagol a repris trois projets de l'ancienne municipalité, avec l'intention de les faire avancer conjointement. En raison de leur complexité, ils ont dû être dissociés et rechiffrés.
La Dépêche a rencontré le maire, André Ortalo-Magné.

André Ortalo-Magné fait le point des dossiers à mi-mandat.
André Ortalo-Magné fait le point des dossiers à mi-mandat./Photo S.G.
Où en sont les travaux en rapport avec la crue de 2003 ?
L'importante crue avait « déconsolidé » la place de l'église de Larnagol. Un dossier avait été monté avec d'autres communes du canton ayant aussi subi des préjudices. Les aides du ministère de l'Intérieur obtenues alors, auxquelles s'ajoutent celles de l'Entente Moyenne Vallée du Lot et du conseil général, nous permettent de faire les travaux d'aménagement et de confortement des berges du Lot. L'entreprise Ambre Environnement d'Agen a commencé le 17 octobre la première tranche, qui devrait s'achever fin novembre.
Où en est votre projet d'aménagement de la traversée du village ?
Nous sommes actuellement en train d'y travailler. En 2007, un avant-projet avait été fait avec le CAUE. Le projet avait fait l'objet d'une « mise en suspens », car cette opération doit être menée conjointement avec l'installation de l'assainissement collectif dans le bourg.
Nous avons adhéré au SIAEP du Bournac en 2010 et l'avons chargé de mener à bien le projet d'assainissement. En effet, il faut impérativement pallier le phénomène des égouts et des eaux pluviales qui s'infiltrent et s'écoulent dans la Rédole. Ces deux projets devraient être finalisés en 2013.
D'autres dossiers à suivre ?
La commune renouvelle son attachement à la communauté de communes Lot-Célé, en souhaitant que ce territoire rural reste cohérent pour conserver notre identité.
Par ailleurs, de nombreux chemins et voies communales ont été dégradés, lors de l'orage de grêle qui s'est abattu sur Larnagol le 1er septembre. La commune est toujours dans l'attente, ou non, du classement de l'état de catastrophe naturelle par la préfecture.
Publié le 03/11/2011 10:31  LaDepeche.fr  (Propos recuillis par Monique Darcy)

0 commentaires:

Mis en ligne par - Patrick Issaly | Pi Création