mardi 10 janvier 2017

Voeux du Maire

Le 8 janvier a eu lieu la cérémonie des vœux du maire dans une salle des fêtes magnifiquement décorée.

Voici le texte du discours prononcé par André Ortalo-Magné :




C'est toujours avec autant de plaisir que je vous accueille avec le conseil municipal aux traditionnels vœux adressés à la population, j'espère que cette année vous apportera la réussite, la réalisation de projets, de la joie et de la bonne humeur, mais tout cela n'est rien si la santé n'est pas là, je vous souhaite donc une excellente santé ainsi qu'à vos proches, en ayant une pensée pour ceux qui ne peuvent pas être ici aujourd'hui pour cause de maladie et une pensée également pour ceux qui nous ont quittés en 2016.                                       

Merci à mes collègues élus, maire, vice-président du Grand Figeac, conseiller départementaux  ainsi que les services de secours, de gendarmerie, et le père Romain d'être à mes côtés sans oublier notre correspondante de la dépêche Monique Marcy.

Bilan de l'année 2016 :

Le budget élaboré et voté en début d'année fait apparaître une hausse des taxes de 2 points, ce qui se traduit par une hausse du produit attendu de 1313€.
Grâce au dévouement de Guy Delfour, la croix de la place de l'Église a retrouvé son socle, non sans mal, nous étions quelques-uns avec Guy à avoir œuvré  pour conserver ce patrimoine religieux.

Il n'y a pas eu de réalisation de travaux sur la voirie communale ; en revanche, nous avons travaillé au niveau des berges du Lot et redonné un petit coup de jeune à nos deux cimetières.

Lors de la réunion publique du 1er août qui s'est déroulée en deux parties, trois sujets ont été abordés.
Dans la première  partie les problèmes rencontrés avec le tri sélectif avec un appel au civisme de chacun pour avoir une meilleure qualité de tri.
Le passage au zéro phyto qui préconise d'autres méthodes de traitement des mauvaises herbes, entre autre de l'huile de coude.
Le plus important étant celui de la zone blanche. Suite à la reconnaissance de la commune de Larnagol en zone blanche, une étude avait été entamée. À ce jour, je n'ai plus de nouvelles de ce dossier, alors que la commune de Cénevières possède un pylône TDF qui n'est plus en service et attend un opérateur. Monsieur le conseiller départemental pourra peut-être nous en dire plus. 
Pour la seconde partie, relative à l'assainissement collectif  la directrice et le président du SIAEP du Bournac, accompagnés du bureau d'étude  sont venus me rejoindre ainsi que monsieur Fausto Arraqué et Laurence Cavaillé du Grand Figeac en charge du SPANC.

Cette réunion a été très riche en échanges et a apporté des informations nécessaires aux administrés présents. Il faut peut-être renouveler ce genre de réunion d'information si vous en sentez le besoin.

Les prévisions pour 2017 :

2017 sera l'année de la mise en place de l'assainissement collectif, qui va certes perturber la vie de chacun dans le bourg, mais cette opération est nécessaire afin de préserver un environnement sain et donner une qualité de vie aux usagers et aux touristes qui sont assez nombreux en période estivale.
Je vous demande déjà d'être indulgent quant à la gêne qui sera occasionnée par ces travaux. La rapidité de réalisation de ce chantier dépendra aussi du bon sens de tous et du respect des ouvriers. Si toutefois vous avez des questions pendant ces travaux, je reste à votre disposition pour y répondre.

Nous profiterons des tranchées de l'assainissement collectif au niveau du chemin dit « des Trincades » pour procéder à l'enfouissement des réseaux, avec le renouvellement des lampes communales pris en charge par la programme TEPCV du Grand Figeac avec la collaboration du PNRCQ.

Nous n'oublierons pas de faire les travaux courant d'entretien de chemins ruraux et divers autres chantiers en fonction des besoins.

L'année 2016 a vu la naissance d'un bar, il s'agit de l'Annexe de Larnagol, dans la rue centrale. Nous devons ce petit coin de paradis à Colette et Jean-Louis MOREL qui accueillent tant les villageois de toutes les communes alentour que les touristes en leur proposant une large gamme de produits régionaux.
De nombreux spectacles en tout genre et pour tous publics ont été proposés par Colette et Jean-Louis, pour le bonheur de tous, autour d'un verre.
La proximité de la halte nautique est aussi un atout pour l'Annexe, qui permet aux touristes de la voie fluviale d'avoir un petit coin chaleureux pour découvrir les charmes du village. J'en profite pour vous dire que 115 bateaux ont fait escale à notre halte, un peu moins côté Calvignac où la Guinguette les accueille pour les repas du midi et du soir.

Après l'église de Seuzac, notre église a besoin d'être restaurée. Pour aider à financer cette restauration, une association va voir le jour afin de nous permettre de faire un appel à dons pour obtenir des fonds, en plus des subventions qui seront demandées. La restauration portera essentiellement sur les murs et les plafonds très endommagés.

Nous sommes contraints, dans un contexte économique qui se durcit chaque année un peu plus d'être très vigilants quant aux dépenses engagées, en faisant attention de toujours prévoir une enveloppe pour les imprévus.

Les dotations en baisse constante ne nous permettrons plus dans un avenir proche de subvenir aux dépenses de fonctionnement, nous obligeant ainsi à ne plus avoir d'investissement. L'État nous oblige donc à nous orienter vers un autre horizon qui est peut-être le regroupement des communes, ce que nous avons déjà pensé avec les communes de part et d'autre de la rivière LOT. Des discutions se font, en essayant de ne jamais  perdre de vue l'identité de nos communes et leur représentativité au sein des gros organismes et en évitant de dépasser le seuil des 1000 habitants pour avoir encore le choix démocratique du vote lors des municipales.

En ce qui concerne le regroupement des communautés de communes, le Grand Figeac se voit imposé, au 1er janvier la fusion avec  le Haut Ségala, ce qui portera à 92 le nombre de communes de la grande communauté de communes du Grand Figeac. Il va sans dire que tous ne le voient pas d'un bon œil.
Malgré les compétences et le professionnalisme des services du Grand Figeac, qui sont dignes de leur président Malvy et du savoir qu'il apporte.

Je remercie le capitaine Patrick FORTE chef du SDIS de Cajarc et son équipe pour les interventions parfois périlleuses qui sont menées dans une discipline irréprochable. Encore en 2016, les 26 et 27 mars, une intervention a eu lieu pour dégager un corps d'une voiture tombée dans le LOT, avec beaucoup de professionnalisme, et aidés des services de la gendarmerie.

Je remercie également Jean-Jacques et Françoise de leur présence. Nos conseillers départementaux se tiennent à la disposition des élus, ce qui est une fonction difficile vu l'ampleur du nouveau canton, canton bien plus grand que la paroisse de Cajarc qui a reçue à la fin de l'été un nouveau curé le père Romain qui me fait l'honneur d'être parmi nous aujourd'hui.

Merci au président Michel Delpech du secteur Sud venu représenter le Grand Figeac. Il est aussi vice-président aux coté de Michel Lavayssière en charge de la voirie.

Le député Jean Launay devait être présent. Il s'est excusé  étant retenu par ailleurs.  Je rappelle que le député nous a permis d'obtenir des aides non négligeables pour des dossiers importants. Il a toujours été à nos côtés quand nous en avons eu besoin. J’espère que l'année 2017 le verra remplacé à son poste de député par un candidat tout aussi proche des élus et avec le même sens de la responsabilité et du devoir envers les élus. Je vous rappelle que les élections législatives auront lieu les 11 et 18 juin 2017, et les présidentielles les 23 avril et 07 mai 2017.

Je me dois maintenant de faire honneur à la mémoire vivante de Larnagol en la personne de Pierre COUYBES qui vient d'écrire un document d'une trentaine de pages retraçant la vie du Bourg, l'historique de la place Loulmet, le récapitulatif des maires qui se sont succédé à la tête de la commune depuis 1926. Ce recueil est accompagné de photos d'époque, c'est une richesse que possède la commune avec Pierre. On dit souvent que les souvenirs restent quand le temps passe. Pierre, il ne te reste qu'à continuer à prendre ta plume et ton cahier pour nous écrire encore plus de souvenirs que nous diffuserons à toutes les personnes intéressées si tu nous en donnes l'autorisation.

Un grand merci pour terminer au personnel du Grand Figeac, au personnel communal et à Françoise ma secrétaire.

Je vous renouvelle tous mes vœux pour cette nouvelle année. Qu'elle soit l'année de tous les rêves même les plus insensés, en espérant que mon discours ne vous a pas trop déprimé vu les restrictions que nous subissons, mais nous sommes toujours plus forts en groupe alors je compte sur vous pour bien aborder 2017.

 

0 commentaires:

Mis en ligne par - Patrick Issaly | Pi Création